Langues

L'institut international des observateurs électoraux

L'Institut international des observateurs électoraux (IIOE) vise à offrir des ex-législateurs qui agiront à titre d'observateurs électoraux à travers le monde en collaboration avec d'autres organismes de promotion de la démocratie. Pour ce faire, l'IIOE recrute et forme des ex-législateurs de la United States Association of Former Members of Congress, de l'Association des ex-parlementaires du Parlement européen et de l'Association canadienne des ex-parlementaires. De plus, l'IIOE implique les législateurs dans d'autres activités de promotion de la démocratie, comme celles reliées au renforcement des institutions législatives, et utilise ses ressources pour aider à l'établissement et la formation de groupes d'observation nationaux, dont les scrutateurs de partis politiques.

Depuis le début en 1974 de la troisième vague de démocratisation, plus de 60 pays dans le sud et l'est de l'Europe, en Amérique latine, en Asie et en Afrique ont amorcé la transition de régimes autoritaires à une forme quelconque de démocratie. Avec cette vague historique de démocratisation et la fin du conflit Est-Ouest, de plus en plus de pays qui adoptent des procédures et des règles démocratiques en viennent à considérer que la confirmation ou la validation de leurs résultats d'élections par une mission d'observation des élections formée, objective et indépendante n'est pas seulement hautement souhaitable, mais qu'elle est absolument essentielle dans bien des cas.

Avec l'expérience en observation d'élections acquise par les états et organisations participants, on met maintenant plus d'importance sur l'évaluation des circonstances et de l'environnement pré-électoraux et sur un suivi postélectoral sur les besoins en matière de gouvernance identifiés durant l'élection. De plus, une tendance marquée s'inscrit en faveur des missions multilatérales, au lieu des missions bilatérales.

Le projet est né d'une série de missions d'observation des élections entreprises conjointement par des équipes d'ex-parlementaires canadiens, d'ex-membres du Parlement européen et d'ex-membres du Congrès américain lors des élections présidentielles en Ukraine en 2004 et a eu l'appui d'une contribution pluriannuelle de l'Agence canadienne de développement international. 

Le Conseil d'administration de l'Institut comporte douze membres, soit quatre chacun de l'Europe, des États-Unis et du Canada. La présidence de l'Institut sera assumée tour à tour entre les partenaires, pour une période de deux ans.

Copyright © 2017 Canadian Association of Former Parliamentarians.